Des livres sous le sapin

Quelle est la place du livre à Noël ? C’est la question que nous nous sommes posée et pour y répondre, rien de mieux que de faire parvenir un sondage aux étudiants de la faculté de Lettres, Langues et Sciences Humaines de l’Université d’Angers. Le sondage a été envoyé le lendemain de Noël, et a été clôturé le 6 janvier.

L’objectif de ce sondage : dégager des tendances. Il paraît qu’il n’y a pas que les étudiants en lettres qui lisent, que les futurs psychologues n’ont pas toujours le nez dans Lacan ou Freud, que les historiens ne sont pas constamment plongés dans leurs manuels d’Histoire et que les étudiants en langues ne lisent pas que de la littérature étrangère !

Grâce à vos nombreuses réponses, on sait maintenant qu’il ne faut pas avoir d’idées préconçues en matière de lecture ! Chaque domaine d’études (de LLSH) a ainsi été représenté, et notamment les spécialités les plus fréquentées au sein de l’Université, qui sont également celles les plus présentes dans notre sondage. La grande majorité des résultats provient des 18-25 ans.

Le livre n’était pas présent sur toutes les listes au Père Noël : près d’un tiers des participants n’en avaient pas demandé. Et pourtant, certains d’entre vous en ont reçus malgré tout. Nous sommes convaincus que c’était pour votre plus grand bien ! Et cela, à défaut d’en offrir (pourrions-nous dire), car un tiers d’entre vous n’a pas acheté de livre pour Noël. Serait-ce possible que vous soyez les seuls mordus de lecture dans vos familles ?!

Quoi qu’il en soit, pour la grande majorité d’entre vous, pas de surprise : vous avez principalement reçu de la littérature à égalité parfaite avec les BD, comics et mangas. Serait-ce possible que vous ayez souhaité penser à autre chose que vos études pendant ces vacances hivernales ?!

Nous avons été agréablement surpris de découvrir qu’un certain nombre d’entres vous (environ un tiers) ont reçu des livres de sciences humaines et sociales, des livres pratiques et des livres Young Adults.

Trois grandes lignes se dessinent donc : la dimension détente avec la fiction, l’aspect actualité et connaissance (notamment avec les sciences humaines), et enfin le côté utile pour les ouvrages liés à vos études. On voit nettement que les domaines d’études des sondés influencent le genre d’ouvrage qu’ils auraient souhaité recevoir.

En ce qui concerne les œuvres de fiction (littérature et BD/Comics/Mangas), deux genres se détachent en tête des réponses : la fantasy et les romans historiques. Puis viennent la littérature générale ex aequo avec la science-fiction, et les polars/thrillers.

Vous avez été plus de la moitié à recevoir des ouvrages français, tandis que les autres se sont montrés un petit peu plus aventureux en commandant des livres étrangers au Père Noël ! Quant à la question : “Avez-vous reçu des livres qui ont reçu des prix littéraires ?”, elle vous a laissé pantois. 40 % des répondants ont passé cette question. Si votre entourage peut se montrer sensible à cet argument de vente, ce n’est pas toujours votre cas ! Vous avez, semble-t-il, échappé à l’effervescence qui s’est jouée à la rentrée littéraire de septembre.

En revanche, score nul pour les beaux livres (dans vos cadeaux ou dans vos souhaits,) ce qui est bien dommage pour eux, car leur vie en librairie est difficile. Noël est la seule période où ce segment décolle véritablement et durant laquelle ils se vendent bien.

Bien que le petit papa Noël ait suivi les consignes et se soit peu aventuré en dehors des demandes, certains d’entre vous, n’ont malheureusement pas vu tous leurs souhaits s’exaucer. En effet, si l’on se penche un peu du côté de ceux-ci, on retrouve la littérature en tête, et beaucoup de bande dessinée, de sciences humaines, d’essais, et un chouïa de livres jeunesse. Et petite surprise : les livres pratiques, qui vous ont très peu été offerts, font bonne figure dans cette catégorie. Vous rêviez de livres de cosmétique bio ou de recettes angevines ? Ce sera pour Noël prochain !

Enfin, un grand MERCI aux élèves de LLSH qui ont joué le jeu et sans qui ce sondage et cet article n’auraient pu exister !